www.ydes.fr
CONTACTER LA MAIRIE
Commune d' Ydes Cantal Auvergne

Bienvenue à Ydes

Commune d' Ydes Cantal Auvergne
piste verte
Commune d' Ydes Cantal Auvergne

Groupe Lafayette

Commune d' Ydes Cantal Auvergne
Commune d' Ydes Cantal Auvergne
Syndicat des Eaux

S.I.D.R.E : Syndicat Intercommunal de Distribution Rurale des Eaux du Font-Marilhou

L'eau est indispensable à la vie. Elle fait partie de notre corps. Nous en consommons tous les jours, elle est nécessaire aux cultures. C'est une ressource importante qu'il faut gérer. Si la production et la distribution de l'eau ont un coût que les abonnés doivent payer, l'eau n'est pas pour autant une marchandise. Elle est une ressource vitale qui doit être gérée avec prudence et bon sens. Elle ne doit pas être une source de profit ou de pouvoir.

Le service de distribution d'eau potable se fait dans le cadre du Syndicat Intercommunal de Distribution Rurale des Eaux du Font-Marilhou (S.I.D.R.E.) qui regroupe 14 communes: Ydes, Champagnac, St Pierre, Veyrières, Bassignac, Vebret, Sauvat, Auzers, Trizac, Le Monteil, La Monselie, Antignac, Madic et Menet.

En rejoignant le S.I.D.R.E. du Font-Marilhou, les communes trouvent une réponse positive à la distribution bien gérée et suivie d’une eau de qualité à un prix raisonnable pour un service public au meilleur rapport qualité-prix possible.

Créé en 1948, Le S.I.D.R.E. a pour mission d'assurer la production, le traitement et la distribution en eau potable des abonnés des villes ou villages qui le composent. En 2005, La production totale s'élévait aux environs de 1 197 102 m3.

Le S.I.D.R.E. est un E.P.C.I. (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) avec un mode de gestion qui lui permet d'assurer lui-même l'exploitation du service d'adduction d'eau. Cela veut dire la constitution d'une régie dotée de la personnalité morale ou dotée de la simple autonomie financière (articles L.2221-1 et suivants du CGCT). Le syndicat est un organisme à but non lucratif. Il décide des investissements et les finance. Son budget doit être équilibré à l'euro près. Le Syndicat a son siège social situé 10 Place Georges Pompidou à Ydes, il est géré par un bureau constitué de délégués représentant chaque commune, son président est Daniel Salvary, Maire de St Pierre.

L'ensemble des installations nécessaires au service et la gestion quotidienne de ces équipements appartiennent au Syndicat. 4 fontainiers et 1 responsable du service technique assurent le service de maintenance et les relevés des compteurs ; 1 secrétaire à temps partiel assure la comptabilité et le secrétariat.

L'eau que nous utilisons provient généralement d'eaux souterraines ou d'eaux de surface. L'eau prélevée n'est pas potable et doit donc être traitée.

La qualité de l'eau est capitale pour la santé publique, aussi est-elle contrôlée en permanence (analyses bactériologiques ou physico-chimiques) afin qu'elle soit conforme à la réglementation.

L'eau distribuée sur les 14 communes du Syndicat provient de plusieurs stations de production.

Il y a 2 sources principales :

  • Val
  • et Le Marilhou,

3 sources à Antignac :

  • Urlandes,
  • Bellot,
  • Compiers,
  • 1 source au Bois-De-Lempre et une station de forage (où l'eau est pompée dans une nappe souterraine) à Vendes.

L'eau est traitée par désinfection au chlore gazeux, ce traitement est contrôlé (suivi du taux de chlore). Le chlore, introduit en quantités infimes, est indispensable pour préserver la qualité sanitaire de l'eau tout au long de son trajet. Son ajout est à la fois une nécessité et une garantie de la désinfection de l'eau. La qualité de l'eau potable est suivie par des analyses bactériologiques ou physico-chimiques.

La station de chloration se situe à Trizac.

79 réservoirs et brises-charges permettent de garantir une continuité de l'approvisionnement en eau, ainsi qu'une réserve en cas d'incendie.

Pour assurer ce devoir de distribution d'eau potable, plusieurs communes se sont regroupées constituant ainsi le Syndicat Intercommunal de Distribution Rurale des Eaux du Font Marilhou.

L'eau est acheminée aux 4625 abonnés des communes du S.I.D.R.E. par environ 1600 km de canalisations.

Chaque commune a la charge de l'assainissement du réseau permettant de collecter les eaux usées

Sa facture d'eau, personne ne l'attend vraiment avec impatience et c'est bien normal... pourtant, il faut bien reconnaître que, contrairement aux idées reçues, l'eau potable ne tombe pas du ciel ! Votre facture correspond en fait au prix du service.

Le détail de votre facture et les parts des différents partenaires :

» Le S.I.D.R.E. : la part collectée correspond aux investissements nécessaires pour assurer le service (les infrastructures appartenant à la collectivité) mais aussi la gestion des équipements d'eau potable et d'assainissement. Il assure ainsi de nombreuses missions : l'entretien et la maintenance des installations, la réparation des fuites sur le réseau, le remplacement des compteurs, les purges, le suivi de la qualité de l'eau, le service clientèle (relevé des compteurs, facturation et encaissement, suivi des comptes clients, information…), un service d'urgence 24h/24, 365 jours par an...
» La redevance du F.N.D.A.E.(Fond National de Développement des Adductions d'Eau) qui dépend du ministère de l'Agriculture, aide les communes rurales à s'équiper en eau courante.
» L'Agence de l'Eau encaisse des redevances destinées à la lutte contre la pollution et à la préservation des ressources en eau.
» Enfin, il faut aussi payer la TVA sur l'ensemble de la facture, aux taux de 5,5%, comme pour tous les produits alimentaires.

Entre 1900 et aujourd'hui, notre consommation en eau a été pratiquement multipliée par 200.

La qualité de l'eau

L'eau du robinet contient beaucoup de composés, notamment des sels minéraux qu'elle a acquis naturellement dans le sol ou par traitement à l'usine d'eau. Ce sont eux qui confèrent à l'eau une bonne composition et une minéralisation qui doit être satisfaisante pour tous. L'eau peut contenir également certains métaux qui, en petite quantité, sont très utiles pour l'organisme. En revanche, en quantité importante, ils peuvent devenir toxiques. On les appellent les oligoéléments. Il est très important de remarquer que la plupart des composés présents dans l'eau le sont également dans l'alimentation :

  • Les sels minéraux : calcium, magnésium, sulfates, phosphore, potassium, sodium,
  • Les oligoéléments : cuivre, fer, fluor, iode, lithium, zinc, sélénium, chrome

La qualité bactériologique

Elle est appréciée par l'identification et la numération des bactéries naturellement abondantes dans l'intestin de l'homme et des animaux. Ces bactéries constituent des indicateurs de pollution par les matières fécales humaines ou animales. La matière organique est exprimée en carbone organique total ou C.O.T., sans oublier les nitrates et les pesticides.

La dureté de l'eau

La dureté de l'eau (titre hydrotimétrique ou TH) correspond à la présence naturelle de sels de calcium et/ou de magnésium dans l'eau, en quantité variable selon les régions : on dit que l'eau est douce (peu de sels minéraux) ou dure. Cette dureté s'exprime en degré français (F°). Plus la dureté est élevée, plus l'eau peut être entartrante pour les appareils ménagers (dépôt de calcaire). Par contre, l'eau du robinet, par ses sels minéraux, contribue à nos besoins quotidiens en calcium et magnésium. C'est bon pour la santé !

L'eau du Marilhou avec un PH 7 et 4,09°F est “neutre”.

Contact /Infos

Pour tous renseignements, contactez
Mlle Morgane Dubois, Responsable du Service Technique : 04 71 40 81 20

Horaires d'Accueil

le lundi
de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00,
le mercredi
de 9h00 à 12h00.

Adresse

Syndicat Intercommunal de Distribution Rurales des Eaux du Font-Marilhou - S.I.D.R.E.
10, Rue de la Mine
15210 Ydes
Tél : 04 71 40 81 20